Dans les périodes de fortes chaleurs, certains salariés peuvent être plus exposés que d’autres aux risques liés aux températures caniculaires. Afin de limiter les accidents du travail liés à de telles conditions climatiques, des mesures simples, visant à assurer la sécurité et protéger leur santé doivent être prises en considération.
Voici quelques informations sur les conduites à tenir.

Télécharger l’affiche

Télécharger l’affiche

TOUTES ET TOUS CONCERNE(E)S
LES BONS REFLEXES S’APPLIQUENT AUSSI AUX SALARIES

  • Pensez à consulter le bulletin météo, surveillez la température ambiante ;
  • Buvez au moins l’équivalent d’un verre d’eau toutes les 15 à 20 minutes, même si vous n’avez pas soif ;
  • Faites des repas légers et fractionnés ;
  • Evitez toute consommation de boissons alcoolisées ;
  • Redoublez de prudence en cas d’antécédents médicaux et si vous prenez des médicaments (diurétiques, sédatifs, tranquillisants…) ;
  • Portez des vêtements légers qui permettent l’évaporation de
    la sueur ;
  • Ne travaillez pas torse nu et protégez votre tête du soleil ;

CONDUITES A TENIR PAR L’EMPLOYEUR

  • Évaluez le risque et informez les salariés. Les risques professionnels induits par les conditions climatiques  doivent être intégrés au document unique ;
  • Adaptez les rythmes de travail : réduisez la cadence. Allégez la charge de travail par des cycles courts travail/repos. Faites débuter la journée de travail plus tôt. Reportez les tâches ardues aux heures les plus fraîches de la journée. Prévoyez des pauses supplémentaires dans des lieux frais ;
  • Réduisez ou différez les efforts physiques intenses. Utilisez systématiquement les aides mécaniques à la manutention : diables. chariots, appareils de levage ;
  • Eliminez toute source additionnelle de chaleur ;
  • Mettez à disposition du personnel des dispo­sitifs de prévention adaptés : brumisateurs, ventilateurs (seulement si la température de l’air ne dépasse pas 32°).
    Réalisez une ventilation forcée pendant la période la plus fraîche de la nuit.
    Aménagez des aires de repos ombragées et/ ou climatisées.
  • Prévoyez des points d’eau réfrigérée.
  • Incitez les travailleurs à se surveiller mutuel­lement pour déceler rapidement les signes ou symptômes du coup de chaleur et les signaler à l’employeur et au médecin du tra­vail.

CANICULE et COVID-19

Une instruction interministérielle précise des adaptations du Plan National Canicule à mettre en œuvre dans le cadre de l’épidémie de COVID-19 Télécharger le document

Cette instructionest complétée par des recommandations en matière d’aération, de ventilation et de climatisation pour le secteur travail Télécharger le document

Pour tout complément d’information ou toute demande d’intervention, contactez  votre Service de Santé au travail qui vous mettra en relation avec le médecin du travail, l’infirmière ou l’ergonome de votre secteur     accueil@simt24.org

 

Quels sont les signaux d’alerte ?

• des crampes
• Une grande fatigue
• Des maux de tête
• La peau chaude et sèche
• Des vertiges et/ou des nausées
• Des propos incohérents
• Une agitation, une confusion

Quels sont les gestes à retenir ?

• Alerter les secours en composant le 15 ou le 112 c’est une urgence
médicale !
• Amener la personne dans un endroit frais et aéré
• Desserrer ses vêtements, la ventiler
• Lui asperger le corps et la tête d’eau fraîche, lui appliquer des linges humides ou utiliser un brumisateur
• Lui faire boire de l’eau fraîche par petites quantités
• Rester auprès de la personne pour la surveiller
• Si la personne perd connaissance la mettre en position latérale de sécurité, la surveiller en attendant l’arrivée des secours.