Dans le cadre de la réflexion nationale sur les missions et l’organisation des Services de Santé au Travail en France, Philippe FRANCOIS, président  et Laurent EECKE, directeur, ont rencontré Philippe CHASSAING, député de la Vallée de l’Isle et Marc MATTERA, suppléant du député du Périgord Vert, Jean-Pierre CUBERTAFON.

Ils ont rappelé le rôle actuel des Services de Santé au Travail et évoqué des pistes allant dans le sens d’une réforme constructive pour le futur.

Parmi les méthodes et moyens nouveaux évoqués : le regroupement des Services de Périgueux et de Bergerac, le partage de moyens avec d’autres Services, la planification nouvelle des actes médicaux en fonction de la raréfaction des médecins du travail, l’utilisation future de la télémédecine, les interventions collectives (plus qu’individuelles) sur les principales sources de difficultés en entreprise, …

« Nous souhaitons la réforme des Services de Santé au Travail, mais une réforme consensuelle et non une réforme imposée » , souligne Philippe FRANCOIS. Les parlementaires ont promis de garder une veille bienveillante sur les réformes en cours dur la santé au travail.